Idée reçue n°19 : « Les tremblements de terre font peser un risque sérieux sur les centrales nucléaires »

Faux.

 

La technique anti-sysmique est bien maitrisée et les centrales résistent très bien aux tremblements de terre. Exemple à Fukushima où l’onde de choc, pourtant plusieurs dizaines de fois plus puissante que ce qui avait été imaginé, n’a pas généré de danger pour la population.

Si l’enquête avère que des dégâts importants sont a déplorer indépendamment du tsunami, il faut parti d’un sinistre traitable après l’événement. Et la piscine d’entreposage des matériaux usés qui elle a été affectée, fait l’objet d’un traitement minutieux afin d’éliminer tout danger.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s