Idée reçue n°29 : « La norme RT2012 dans le batiment a raison de décourager le chauffage électrique en comptabilisant l’énergie primaire »

FAUX.
On entend partout sans être sûr que cela soit justifié : « Le chauffage électrique est une ineptie ».

Oui si l’habitation est une passoire, cela coute trop cher. Mais dès qu’on isole un peu, c’est écologique !

En effet, la production d’électricité sera de plus en plus compétitive par rapport aux énergies fossiles (sauf avec le gaz de schiste…).

Donc seul un anti-nucléarisme primaire conduit à considérer que perdre près de la moitié de l’energie primaire dans la technique électronucléaire est un problème.

Si l’énergie finale est abondante, bon marché et écologique, pourquoi s’en priver sous pretexte qu’on « gaspillerait » de l’énergie primaire ? Le moteur d’une automobile a un rendement énergétique déplorable (contrairement au moteur électrique) : est-ce une raison pour l’abandonner immédiatement ? Non, bien sûr.

D’où le scandale récent où les lobbies des ENR appuyés par les Verts au gouvernement ont réussi, devant l’ignorance du PS en matière énergétique, à faire passer en force et en catimini une législation imposant un traitement inique de l’énergie nucléaire au profit du gaz. Et ceci sans tenir réllement compte des gaz à effet de serre.

Certains se sont émus de cette injustice faite à l’énergie électrique (voir ici). Un recours aurait du être validé vu l’inconstitutionnalité manifeste de cette directive en fonction de la loi sur le Grenelle de l’environnement. Mais l’inertie a été la plus forte, et on attend qu’un gouvernement courageux amende cette législation (NDLR 01/2017:la RT2018 n’en prend pas le chemin)

Plus généralement, la question d’encourager ou pas le chauffage électrique fait débat (voir l’article discutable du Monde ici).

Alors, allez consulter ci dessus « l’idée reçue n°33″ sur « Les pics en hiver de la consommations électrique (couverts par les énergies fossiles) sont liés au chauffage électrique » !

Plus de détail proposé par Hervé P. :

– Pourquoi promouvoir le chauffage électrique est-il devenu tabou ?

-> Pour avoir moins besoin d’électricité.

– Pourquoi souhaiter avoir moins besoin d’électricité ?

-> Pour pouvoir se passer de nucléaire.

L’argument principal contre le chauffage électrique est que le rendement n’est que de un tiers ; c’est donc du gaspillage.

Ce raisonnement suppose implicitement que nous manquons d’énergie (ce qui est inexact : la quantité d’énergie accessible est surabondante, la seule question est son coût) et considère de la même façon le MWh disponible à la maison et le MWh produit par une réaction nucléaire, qui est tout de même moins commode d’usage pour le citoyen de base.

Cet abus de la notion de rendement par des personnes qui n’y connaissent rien en physique doit être dénoncé – le rendement de la production éolienne ou photovoltaïque est compté pour 1, celui des PAC est compté égal à leur COP ; n’importe quoi ! Tout est bon pour disqualifier l’électricité c’est-à-dire en réalité le nucléaire. Et cela se traduit par les obligations de la RT 2012 et par ce qui se prépare sur le logement existant.

Ce qui est limité, c’est la capacité de l’atmosphère à recevoir du CO2 sans trop chauffer. Le reste est affaire d’affectation de moyens (force de travail et financement) entre les différentes formes d’énergie, entre l’énergie (production, consommation et énergie) et les activités hors énergie.

 

 Articles en relation :

L’expansion : « Le chauffage électrique : moins gourmand que le gaz » (Hervé N.)

Manicore : « Le chauffage électrique est-il une horreur écologique ? » (Jean-Marc J.)

Blog citoyen Gouvernance de l’énergie : Les incohérences du bilan énergétique français(I) : l’absurdité de l’énergie finale

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s