Idée reçue n°22 : « La concurrence pronée dans le nucléaire par la commission Européenne actuelle favorise l’intérêt collectif »

<en travaux>

L’énergie n’est pas un bien de consommation comme un autre.

Sa quantité est limitée et va en décroissant pour les fossiles. Il faut donc la consommer avec prudence.

La concurrence peut souvent, dans ce cas, conduire à une aggravation de la pénurie, à la spéculation au dépend du consommateur, et au renchérissement

 

L’électron n’est pas une « commodity » comme les autres !

Voir l’avis de l’autorité de la concurrence :

http://www.autoritedelaconcurrence.fr/pdf/avis/12a09.pdf

 

Publicités