Idée reçue n°27 : « EDF, société anonyme a intérêt à développer son parc nucléaire »

<en travaux>

 

Faux.

Les centrales nucléaires couvrant les périodes de l’année de basse consommation sont moins rentables.

Contrairement à ce que pourrait craindre certains Verts, EDF a donc intérêt, si l’autorité politique et écologique ne lui demande pas, à maximiser l’utilisation des autres centrales toutes aussi flexibles mais moins couteuses, consommant des énergies fossiles.

Il est donc nécessaire de faire jouer un cahier des charges contraignant, et permettant à terme d’amortir les besoins en chargement des véhicules électriques (surtout la nuit) et des exportations complémentaires rentables vues les économies d’échelles.

Publicités

Idée reçue n°25 : « Le nucléaire ne rapporte pas de devises à la France par les exportations d’électricité »

Outre les ventes de centrales (voir ici) la France exporte de l’éléctricité (voir ici) et en tire des revenus substantiels.

Et pour la première fois depuis 2012, le solde est positif avec l’Allemagne depuisque cette dernière a arrêté certaines de ses centrales.

Mais attention, l’export ou l’absence d’importation d’un pays n’est pas une fin en soi : si l’Allemagne parvient à ne pas importer beaucoup malgré ces arrêts, c’est parce qu’elle consomme massivement des énergies fossiles (importées !). Donc arrêtons de considérer ce critère comme déterminant en valeur….

La consommation de CO2 par habitant est un meilleur critère, ou même la balance commerciale en la matière.